Polyamour

Polyamour, polyfidélité, amour libre, amours plurielles, relations ouvertes... Ces termes nomment les relations amoureuses libres et sincères. Le projet est de développer une véritable « éthique relationnelle » : faire en sorte d’aimer sans mensonges, ni trahisons, ni rapports de domination/soumission. Autonomie, respect de la liberté de l’autre et sincérité.

Le polyamour n’est ni du libertinage ni une justification de la polygamie. Bien au contraire, le polyamour est très lié à la pensée féministe, car sa colonne vertébrale est la liberté d’aimer des femmes. L’enjeu est de taille, car la liberté amoureuse féminine est encore très mal considérée de nos jours, souvent par les femmes elles-mêmes. Le polyamour n’est pas un dogme, il relève d’une pensée humaniste et sociale ancienne, que l’on trouve à toutes les époques sous des formes et à des ampleurs diverses. Il est théorisé depuis longtemps par des philosophes, sociologues, ethnologues... (notamment Charles Fourier, 1772-1837). En ce début de XXIe Siècle, 5% des êtres humains seraient engagés dans ce chemin de vérité exigeant, qui est loin d’être facile ou superficiel, contrairement à l’idée reçue. Des études montrent que ces personnes seraient plus heureuses et équilibrées que la moyenne.

Pour autant ces démarches restent minoritaires, car elles remettent en question le pouvoir patriarcal, cet ordre social transmis par l’éducation contemporaine majoritaire, et proposent de lever le tabou de l’adultère, qui est malheureusement tout aussi courant et admis que destructeur.

Contenus liés à Polyamour

Un film de Benoît Labourdette, sur une idée de Nassera Tamer (2’25s, 2020).

L’amour on le vit, il nous guide ou nous submerge, on en jouit ou on en souffre... mais au fait, de quoi s’agit-t-il, exactement ?

Un film de Benoît Labourdette (4’08s, 2019).

En 1816, Charles Fourier, dans son texte « Le nouveau monde amoureux », apporte la preuve scientifique que le couple, seule forme d’amour légitimée par la société occidentale, mène forcément à des situations d’égoïsme, de mensonge et de trahison, qui sont (...)

Un film de Benoît Labourdette (1’55s, 2020).

Le couple semble une évidence dans la construction amoureuse et familiale. Levons le voile sur sa véritable histoire.

Un film de Benoît Labourdette (2’20s, 2019).

Le trouble, le désordre intérieur provoqués par la séparation amoureuse ne sont aucunement amenuisés par les amours plurielles...

Un film de Benoît Labourdette (2’00s, 2019).

Comment une déception amoureuse amène à plus d’amour encore.

Un film de Benoît Labourdette (2’04s, 2019).

Comment transformer la jalousie la plus profonde en l’amour le plus investi ?

Un film de Benoît Labourdette (1’38s, 2019).

Plusieurs amoureux ou amoureuses ? Comment gérer le planning ?

Un film de Benoît Labourdette (2’53s, 2016).

Comment un amour passé se dissout dans les amours présentes.

La série Polyamour consiste en de très courts films qui remettent en question des présupposés autour de l’amour. Ce sont des œuvres graphiques liées à des textes synthétiques, à valeur scientifique ou de témoignage. L’amour est un sujet tout autant (...)

Tous les tags