Contenus liés à Enfant

Un film collectif, initié et agencé par Benoît Labourdette (1h01’, 2009-2020).

Regardez par la fenêtre de chez vous, et pensez à un souvenir important. Ce film collectif est composé de 44 vidéos (parmi 500 réalisées) tournées par des personnes en France, en Algérie et en Tunisie, entre 2009 et 2013, dans le cadre d’ateliers (...)

Installation vidéo immersive au MAC VAL (Vitry-sur-Seine) et dans le quartier Les Navigateurs (Choisy-le-Roi) les 21 et 22 septembre 2019. Action artistique participative qui accompagne les mutations du quartier Les Navigateurs à Choisy-le-Roi. (...)

Formation sur la façon d’enseigner au sujet des images qui font violence. Image’Est, Pôle régional d’éducation artistique et de formation au cinéma et à l’audiovisuel, a organisé le 9 novembre 2016 avec le soutien du Conseil régional et de la DRAC (...)

Un film de Benoît Labourdette (2’19s, 2014).

La vie sur un tableau blanc...

Un film de Benoît Labourdette (5’44s, 2018).

La vie c’est la liberté et l’amour.

Un film collectif (1’51s, 2019).

Poster les images en 360°, d’une manière littérale.

Un film de Benoît Labourdette (1’29s, 2019).

Donner la vie, être, donner la main, le découvrir.

Un film de Benoît Labourdette (2’56s, 2019).

Un lieu visité aujourd’hui, vide, où j’ai vécu tellement de choses il y a bien longtemps.

Un film de Benoît Labourdette (1’55s, 2020).

Le couple semble une évidence dans la construction amoureuse et familiale. Levons le voile sur sa véritable histoire.

Un film collectif (4’03s, 2019).

Performance musicale en réalité virtuelle au cœur de la cité.

Un film de Benoît Labourdette (2’50s, 2016).

Souvenir et culpabilité d’un père vis à vis de son fils.

Atelier de conception et puis d’animation de projections itinérantes, pour des enfants, organisé dans le cadre des Ateliers d’Art Plastique de l’agglomération d’Evry. Pendant une semaine d’été, un groupe d’une dizaine d’enfants est venu participer à un (...)

Un film de Benoît Labourdette (39s, muet, 2017, pseudonyme : Jobo 12).

Survol d’une ville imaginaire faite de caractères d’imprimerie.

Un film de Benoît Labourdette (2’26s, 2013).

Sur le chemin de l’autofiction, un dialogue entre un père et son fils, interprété par la même voix.

Faire réaliser des films en VR à des groupes d’enfants en une heure. Dans le cadre de la « Semaine presque sans écran », la ville de Garges-lès-Gonesse a proposé à tous publics et notamment aux enfants, des ateliers d’esprit critique autour du (...)

Un film de Benoît Labourdette (4’58s, 2014).

Bordeaux. Place Saint-Michel en travaux. La nuit. Personne ou presque ne passe. Le souvenir d’un drame, inscrit dans le corps d’une poupée désarticulée.

Un film de Benoît Labourdette (2’16, 1997).

En passant devant une poubelle fermée, un touriste japonais se remémore les mots de son père, qui lui racontait la bombe, et la sensation d’être vivant alors que les autres sont morts.

Réalisation de films collectifs avec drone en deux heures ! Première édition du festival « Le joli mai » Dans le cadre du premier festival « Le joli mai » (association J’ai vu un documentaire) à Lorient, j’ai animé un atelier de réalisation de films (...)

Un film de Benoît Labourdette (2’41s, 2016).

La perception intime des voix intérieures des humains qui passent, qui mène à un choix de vie.

Un film de Benoît Labourdette (2’50s, 2015).

Autour de la notion de « bébé », des imaginaires contrastés circulent.

Un film de Benoît Labourdette (3’52s, 2017).

La mémoire d’un drame, et une confession inattendue.

Un film de Benoît Labourdette (2’08s, 2019).

Descente collective d’escalier. Tentative d’épuisement d’un lieu romain.

Un film de Benoît Labourdette (1’39s, 2010).

Guerre invisible.

Un film de Benoît Labourdette (2’24s, 2019, muet).

Pourquoi se laisse-t-on prendre en photo ? A partir de photos de Mark Neville parues dans Le Monde « M ».

Un film de Benoît Labourdette (3’36s, 2019).

Un rêve d’enfant inaccessible, dans une maison perdue au fond des bois.

Un film de Benoît Labourdette (5’09s, 2018).

Un film peut être comme un objet spirituel, philosophique, un texte qui accompagne notre vie et nous apprend de nouvelles choses à chaque fois qu’on le regarde.

Un film de Benoît Labourdette (4’05s, 2009).

Imaginons un instant que cette rue est le début du monde...

Un film d’Erwin (1’09s, 2009).

Partager avec son petit frère la description de son lieu de regard.

Un film de Benoît Labourdette (2’22s, 2019).

Comment la vie, même dans ses moments les plus douloureux, peut nous montrer le chemin de l’amour.

Un film de Benoît Labourdette (1’38s, 2019).

L’utopie dans la vie quotidienne...

Un film d’un enfant de 10 ans (9’04s, 2019).

Plongée dans le monde intérieur d’un enfant de 10 ans, à travers une balade truculente en sa compagnie dans le quartier.

Un film d’Erwin (1’30s, 2009).

Description circonstanciée de l’univers du quotidien d’une cité provinciale.

Création collaborative de photos par les habitants d’un quartier, pour inscrire la mémoire d’un événement. Lors des fêtes de Noël 2017, la municipalité des Lilas (93) a soutenu les actions de l’association Mieux vivre au quartier des Sentes dans (...)

Doux ballet de tocsin. Musique instrumentale, 2015, 3’19s. Composition de Benoît Labourdette (synthétiseurs).

Un film de Benoît Labourdette (12’46s, 2013).

Comment partager les cris silencieux, derrière les familles aux histoires lisses ?

Un film de Benoît Labourdette (2’27s, 2015).

Jeux d’enfants sous la pluie. Le danger guette.

Dans le cadre de la séance « Expériences documentaires : enfances » organisée par FranceDoc, le 24 avril 2015 à 19h30 à EnCours à Paris, projection du film : Vire, prochain arrêt (Benoît Labourdette 3’48, 2013). Programme complet de la séance FranceDoc (...)

Un film de Benoît Labourdette (6’19s, 2017).

Réalisation du film synthèse d’une action d’intervention artistique pluridisciplinaire menée à Choisy-le-Roi sur une année, dans le cadre du renouvellement urbain.

Un film de Benoît Labourdette (2’35s, 2019).

Si on creuse chacun un tout petit peu dans ses origines, sa construction, son vécu des lieux, qu’est-ce qu’on peut y comprendre de soi ?

Un film de Nicolae (0’50s, 2009).

Un film qui cite le précédent film, fait par un de ses pairs. Citation de la façon de regarder le monde et de partager son regard.

Oeuvre vidéo numérique. Benoît Labourdette (5’51s, 2014).

Formes abstraites, couleurs d’enfants, vues du ciel.

Un film de Benoît Labourdette (6’40s, 2017). Avec Marion Geerebaert.

Une mère revient sur les pas de sa fille disparue. Le travail du deuil, comme le travail de la naissance, est un travail d’amour inconditionnel.

Un film de Benoît Labourdette (2’55s, 2009).

Imaginons un instant que ces lance-air sont des lance-flammes...

Des ateliers de réalisation de films dans des centres de vacances. Les centres de vacances CCAS proposent traditionnellement aux vacanciers de nombreuses activités culturelles de qualité. Nous avons proposé pendant l’été 2018 une activité innovante, (...)

Un film de Benoît Labourdette (1’38s, 2019).

Plusieurs amoureux ou amoureuses ? Comment gérer le planning ?

Journée de formation et de co-construction d’outils éducatifs pour travailler sur l’image de soi, conçue en collaboration entre la Maison de l’image (Noémie Rubat du Mérac, chargée de projets) et Benoît Labourdette. Le 26 avril 2018. Synthèse de la (...)

Accompagnement d’un projet de webdocumentaire collaboratif, initié par Canopé 92, à destination d’enseignants de neuf classes du département des Hauts-de-Seine. Un projet de webdocumentaire co-réalisé par 250 enfants L’atelier Canopé 92 est à l’origine (...)

Les films réunis ici ont été réalisés de façon collaborative en 2019 dans le cadre de l’action artistique participative DIA LOG, qui accompagne les mutations du quartier Les Navigateurs à Choisy-le-Roi. Plongée dans le regard des enfants du quartier et (...)

Tous les tags