Département de Haute Savoie : « Le numérique et les pratiques artistiques et culturelles à travers une approche pédagogique »

12 février 2019. Publié par Benoît Labourdette.

Comment sensibiliser en un temps très court et de façon active aux potentialités créatives du numérique ?

Cadre

La DSDEN de Haute Savoie (Education Nationale) a organisé le 12 février 2019 une journée départementale de formation et de co-construction sur la problématique « Comment le numérique fait évoluer les pratiques artistiques, culturelles et pédagogiques ? », à destination des référents Culture dans les collèges, des chefs d’établissements et des responsables de l’Education Artistique et Culturelle dans les structures culturelles.

Mission

La journée, participative, a été co-organisée avec AADN - Arts et cultures numériques. Au sein de cette journée foisonnante, ma « mission » était de recevoir de façon successive des groupes de 15 à 20 personnes. Et en seulement 20 minutes, de leur faire vivre une expérience pour dépasser les idées reçues négatives sur le numérique, afin d’envisager des ouvertures aux potentialités pédagogiques.

Mise en œuvre

  • Les chaises sont disposées en cercle : pas de posture de pouvoir.
  • Je mets les participants en action tout de suite : chacun doit écrire un mot sur une feuille de papier, qui serait un troisième mot après les mots « pédagogie » et « numérique », dans l’idée de la construction.
  • Puis je fais un exposé sur le changement de paradigme socio-culturel que le numérique a entraîné, ainsi que des exemples de pratiques d’Education Artistique et Culturelle avec le numérique.
  • Ensuite, je propose aux participants de créer, ensemble, des images qui pourront devenir ressources (car elles seront mises en ligne, et accessibles à tout le monde via un QR Code) :
    • Tout d’abord, nous plaçons les téléphones au sol, d’une façon qui fasse sens, décidée collectivement en le faisant. Et je prends une photo.
    • Puis, nous plaçons, à côté de chaque téléphone, le mot que chacun avait écrit, ou un autre, le but étant, par ce mot, de partager sa propre réflexion, son propre questionnement. Travail créatif d’organisation des mots dans l’image. Je prends une photo.
    • Et enfin, chacun écrit son prénom, et les prénoms sont rajoutés dans l’image. Création d’une image signée par le collectif / individus. Je prends la photo.
  • Nous regardons ensemble les photos, qui sont le support d’une discussion.

Bilan

Les 20 minutes sont passées très vite, bien-sûr, mais elles ont été créatives, constructives, grâce aux outils numériques que sont l’appareil photo et le web. Chacun a été invité à participer à une mise en scène, collective, mais dans laquelle chacun a pu trouver sa place. Et cela a produit des images, qui invitent à la réflexion constructive, car l’objectif donné à chacun était de partager sa propre pensée pour construire de la ressource.

Le numérique fut donc travaillé dans :

  • Ses problématiques de fond (l’exposé).
  • Ses potentialités créatives, exigeantes, mais possibles en un temps très court (le travail créatif de fabrication des images).
  • Ses potentialités de partage de la pensée, de créativité et de construction patrimoniale : c’est parce que la trace reste que ce que l’on a fait est investi d’une importance (l’objectif donné à ces images de produire une ressource partagée, et leur mise en ligne presque immédiate).

Je pense que, même en peu de temps, l’expérience vécue, associée à la « mini-conférence » qui a nourri le travail créatif ultérieur, a fait que chacun a élaboré un peu plus précisément sa propre pensée sur les potentialités pédagogiques du numérique. Par ailleurs, la collaboration des uns et des autres a produit quelque chose d’unique. Le numérique apparaît aussi comme un outil de collaboration et de co-construction, concret, efficient et ludique, donc motivant.

Portfolio
A l’heure du numérique, les politiques culturelles, quels que soient leurs champs, doivent à mon sens prendre en compte les images numériques et leurs usages par les citoyens, notamment les plus jeunes. Le numérique a mis l’image au centre de nos vies. Avec ces outils, pensés et mis en œuvre de manière lucide, innovante et adaptée, il est possible d’inventer de nouvelles stratégies pour mobiliser, donner sens et faire s’approprier les propositions culturelles par les (...)