Accueil > Prestations > Films de commande > Les belles vacances : Flashcodes « Les vacances de M. Hulot »

Films de commande

Je réalise des films de commande ainsi que leurs éventuels dispositifs de projection, en articulant la prestation aux besoins exacts. Inventer les méthodes de travail, souvent collectives, qui permettront au projet de répondre à ses objectifs au mieux autant dans son contenu que dans sa façon d’être mené, son budget et son exigence technique.

Les belles vacances : Flashcodes « Les vacances de M. Hulot »

5 avril 2015

Fabrication de QR Codes (Flashcodes) d’extraits du film « Les vacances de M. Hulot », sur les lieux du tournage.

Projet culturel

L’association « Les belles vacances » à Saint Marc sur mer, ville balnéaire où a été tourné le film « Les vacances de M. Hulot », de Jacques Tati, en 1953, a reconstruit des cabines de plage, qui permettent de retrouver des points de vue de scènes du film. Sur chaque cabine, est placé un QR Code (ou Flashcode - sorte de code-barre carré) devant lequel il suffit d’approcher son téléphone, pour visionner immédiatement un court extrait du film, tourné à cet endroit là !

Une très belle façon de faire vivre le cinéma de patrimoine !

Enjeu technique

J’ai fabriqué le dispositif technique de diffusion des extraits du film, ainsi que les montages d’extraits eux-mêmes, en accord avec l’ayant droit des films de Jacques Tati (société Les Films de Mon Oncle).

Il est important, pour que ce type de projet fonctionne, que la mise en œuvre technique soit fluide, à savoir :

  • Meilleure qualité d’image possible des vidéos, associée à une lecture fluide, « légère », fonctionnelle pour tous les téléphones mobiles.
  • Démarrage le plus rapide possible et la plus automatique possible de la lecture de la vidéo après captation par le téléphone.

Pour réaliser cela, il y a eu un travail sur le type d’hébergement, le type de lien internet (le plus direct possible), le type d’encodage compatible, la définition d’image et le débit, le protocole de nommage des fichiers, etc. Trop souvent, ce type de dispositif mène à une page web, sur laquelle il faut recliquer pour pouvoir voir la vidéo (ce qui ne fonctionne pas toujours et peut être très lent). Ici, après que le téléphone ait « flashé » le code, la vidéo demande tout de suite sa lecture (ou se lance immédiatement, en fonction des téléphones), et est lue de façon fluide. Ce travail technique précis est indispensable pour produire une véritable ergonomie de l’usage.

Reportage de France 3

France 3 a fait un reportage sur cette opération culturelle.


Reportage France 3 Flashcodes « Les vacances de M. Hulot »


Reportage France 3 Flashcodes « Les vacances de M. Hulot » Fabrication de QR Codes (Flashcodes) d’extraits du film « Les vacances de M. Hulot », sur les lieux du tournage.

Projet culturel

L’association « Les belles vacances » à Saint Marc sur mer, ville balnéaire où a été tourné le film « Les vacances de M. Hulot », de Jacques Tati, en 1953, a reconstruit des cabines de plage, qui permettent de retrouver des points de vue de scènes du film. Sur chaque cabine, est placé un QR Code (ou Flashcode - sorte de code-barre carré) devant lequel il suffit d’approcher son téléphone, pour visionner immédiatement un court extrait du film, tourné à cet endroit là ! Une très belle façon de faire vivre le cinéma de patrimoine !

Enjeu technique

J’ai fabriqué le dispositif technique de diffusion des extraits du film, ainsi que les montages d’extraits eux-mêmes, en accord avec l’ayant droit des films de Jacques Tati (société Les Films de Mon Oncle). Il est important, pour que ce type de projet fonctionne, que la mise en œuvre technique soit fluide, à savoir :
  • Meilleure qualité d’image possible des vidéos, associée à une lecture fluide, « légère », fonctionnelle pour tous les téléphones mobiles.
  • Démarrage le plus rapide possible et la plus automatique possible de la lecture de la vidéo après captation par le téléphone.
Pour réaliser cela, il y a eu un travail sur le type d’hébergement, le type de lien internet (le plus direct possible), le type d’encodage compatible, la définition d’image et le débit, le protocole de nommage des fichiers, etc. Trop souvent, ce type de dispositif mène à une page web, sur laquelle il faut recliquer pour pouvoir voir la vidéo (ce qui ne fonctionne pas toujours et peut être très lent). Ici, après que le téléphone ait « flashé » le code, la vidéo demande tout de suite sa lecture (ou se lance immédiatement, en fonction des téléphones), et est lue de façon fluide. Ce travail technique précis est indispensable pour produire une véritable ergonomie de l’usage.

Reportage de France 3

France 3 a fait un reportage sur cette opération culturelle.
thumbnail Benoît Labourdette

Portfolio