Accueil > Prestations > DVD / Blu-ray > Coffret DVD « Je ne suis pas féministe mais... »

DVD / Blu-ray

Les DVD (1997) et Blu-ray (2006), supports de diffusion optiques, existent encore, et ont toujours des emplois multiples. Je suis expert dans ces technologies. Conception technique, suivi de projet, encodage, authoring, afin de fabriquer les supports les plus ergonomiques, de la meilleure qualité technique possible et avec les méthodes de travail les plus efficaces. Clients : Les films de mon oncle, Editions Re:voir, Ciné-Tamaris, Documentaire sur Grand Ecran...

Coffret DVD « Je ne suis pas féministe mais... »

10 mars 2015

Suivi de la conception, encodage, authoring et mastering d’un coffret 2 DVD.

Ergonomie

L’un des deux DVD de ce coffret contient un abécédaire. Certaines lettres de l’alphabet renvoient à un court film, d’autres à plusieurs. J’ai accompagné le travail de conception ergonomique, afin que le graphiste puisse produire des menus pratiques et compréhensibles.

Encodage

Il y avait aussi l’enjeu d’une très longue durée sur l’un des deux DVD, donc un travail particulièrement attentif sur la qualité de l’encodage vidéo.

Downscaling

Les films étaient en haute définition. Le DVD est en définition standard. Il faut donc procéder à un downscaling, c’est à dire une réduction de la définition de l’image, tout en faisant en sorte que l’image conserve un « piqué » de bonne qualité.

Sous-titrage

J’ai aussi supervisé la chaîne de fabrication des sous-titres, afin qu’il n’y ait pas de désynchronisme. Trop souvent, du temps et de l’énergie sont perdus en problèmes de sous-titres non synchrones, pas au bon format, avec des soucis sur les caractères accentués... ici, le workflow de travail était organisé, et les intervenants aux postes du sous-titrage avaient en moi un interlocuteur fiable pour ne pas se tromper.

Délais serrés

Les délais de fabrication étaient très serrés. Grâce à une organisation rigoureuse des étapes de travail et des validations, ces délais ont pu être tenus.

Mastering pour le pressage

Ce DVD a été pressé à plusieurs milliers d’exemplaires. Le master qui sert à la fabrication en nombre est un objet très précis, car il contient deux couches (afin de pouvoir mettre plus de contenu sur le DVD), et la gestion du passage d’une couche à l’autre est une opération technique pointue, qui, si elle est mal faite, peut faire bugger le DVD.

Le blog du film

https://jenesuispasfeministemais.wo...

Production et réalisation

« Je ne suis pas féministe mais... » a été produit et réalisé par Sylvie Tissot et Florence Tissot avec leur structure « Les mots sont importants ».

Plus d’informations sur le film

Je ne suis pas féministe mais… (52mn + 220mn) + L’Abécédaire de Christine Delphy

« Je ne suis pas féministe, mais… », cette expression est évoquée par Christine Delphy lors d’une émission où elle est invitée avec Simone de Beauvoir en 1985. On retrouve la phrase rituelle que beaucoup de femmes ont pu prononcer un jour, par peur d’employer un mot stigmatisé, mais pour s’autoriser quand même à exprimer un désir d’égalité. Mêlant entretiens filmés et images d’archives, ce documentaire offre le portrait d’une théoricienne féministe, militante et fondatrice du MLF. Il retrace la trajectoire d’une figure majeure de l’histoire du féminisme en insistant sur l’importance des luttes, d’hier à aujourd’hui, pour faire avancer la cause des femmes.
Je ne suis pas féministe, mais… est édité en coffret digipack avec un livret d’introduction à la pensée de Christine Delphy ainsi que de nombreux bonus, dont les rushes inédits de Debout ! de Carole Roussopoulos (1999).

Cette édition contient également un DVD de :

L’abécédaire de Christine Delphy (220mn), un long entretien de Christine Delphy par Sylvie Tissot, composé de 25 mots, de A comme Amitié à Z comme Zizi en passant par XY comme Différence des sexes. Certaines entrées permettent de préciser la pensée de Christine Delphy (G comme genre, T comme Travail domestique), tandis que d’autres reviennent sur des épisodes plus biographiques (F comme Famille). Toutefois, si ces lettres fonctionnent de façon autonome (d’une durée moyenne de 7 minutes), elles ne cessent de tracer des liens entre les luttes passées et les combats présents et entre le récit de vie et la théorie. De sorte que sont balayées un ensemble de thématiques extrêmement riches, passées et d’actualité, biographiques et théoriques, liées au parcours singulier de Christine Delphy.

Langue française sous-titres anglais

Diffusion du film

Ce film a été diffusé en 2015 dans de très nombreux festivals, dont le Festival International de Films de Femmes de Créteil. Face au succès, le coffret DVD a été dupliqué une seconde fois.