Accueil > Innovation > Recherche sur l’image > Pocketfilms-Empathie

Recherche sur l’image

Les enjeux de l’éducation aux images évoluent à l’aune de l’évolution des technologies et des pratiques quotidiennes de l’image. Je suis en recherche, dans la rencontre entre les champs de la pensée et ceux de la pratique pédagogique et d’action culturelle. Retrouvez ici des ressources autour de cette recherche.

Pocketfilms-Empathie

1er mars 2018

Projet d’accompagnement des pratiques psychosociales et pédagogiques autour de la clinique de l’empathie et avec le moyen des images. Par Serge Tisseron et Benoît Labourdette, accompagnés par Sonia Winter.

Un site internet donnant les détails de la méthodes et des résultats a ouvert le 1er mars 2018 : www.pocketfilms-empathie.com.

Fondements du projet

Depuis plusieurs années, Serge Tisseron et Benoît Labourdette ont associé leurs compétences, entre psychanalyse et ateliers de réalisation de films, pour organiser des formations, stages, accompagnement de pratiques dans les champs de l’éducation et de l’action sociale.

Présentation du projet

par Serge Tisseron

Un « Pocket film », qu’est-ce que c’est ? Pocket comme poche, bien sûr. Et film ? Pas comme pellicule mais comme numérique, bien sûr. Alors, du numérique dans la poche, tout le monde l’a compris, c’est de téléphone mobile dont il s’agit. Des films faits au téléphone mobile. Mais pour qui et pourquoi ? D’abord pour soi, parce que regarder le monde à travers un écran change la perception qu’on en a, et plus encore quand on s’amuse à raconter ce qu’on y voit.

Un Pocket film, c’est une narration soutenue par les images, et des images augmentées par la narration, seul ou à plusieurs. Une façon de relancer à la fois un regard empathique sur ses expériences du monde, et sur la perception qu’en ont les autres. Et parfois l’occasion de prendre un nouveau départ.

Ce site présente comment transformer le téléphone que nous avons dans la poche en outil d’écriture, afin de renouer avec l’expression des émotions, puis avec la parole. Il explique en quoi la création de Pocket films favorise le développement des diverses composantes de l’empathie et démontre l’intérêt d’une formation et d’une transmission autour de ces pratiques.

www.pocketfilms-empathie.com

Ce projet fait partie de la dynamique « Petits Laboratoires d’Empathie » portée par Serge Tisseron.


Voir aussi