Accueil > Innovation > Pico-projection > Festival d’Avignon - Parcours nocturnes « Fast Movies »

Pico-projection

Des films à la rencontre d’un quartier... Depuis 2011, je propose des « parcours nocturnes », projections itinérante de courts métrages dans un quartier, un bâtiment. Aucune installation, ces projections sont réalisées à l’aide d’un pico-projecteur. C’est de la « projection mobile ». Exploiter cette technologie encore nouvelle, ces mini vidéoprojecteurs qui vont bientôt équiper nos téléphones, pour des moments de rencontre entre des œuvres, un lieu, les gens.

Des parcours nocturnes ont eu lieu à : Festival Via Pro Mons, Festival d’Avignon, Ecole Normale Supérieure, Festival des scénaristes, Agglomération d’Evry, Maison des métallos, Festival Travelling Rennes...

Festival d’Avignon - Parcours nocturnes « Fast Movies »

16 juillet 2011

Un parcours, la nuit, à la découverte de films projetés sur les murs, les portes, le sol, les bas reliefs, les fenêtres... dans les rues d’Avignon.

Les films, tournés avec téléphone portable, caméra de poche ou appareil photo, sont sélectionnés par Benoît Labourdette en adéquation avec la ville, son ambiance, les lieux et supports de projection, engageant une véritable réflexion scénographique et une réappropriation de l’espace urbain. Ce parcours ludique, constellé de projections éphémères, est l’occasion de vivre une expérience rare : découvrir une sélection de films entrant en résonance avec les lieux et surfaces sur lesquels ils sont projetés, vivre une expérience collective de cinéma en extérieur, ressentir l’ambiance de la ville et se créer une atmosphère, créer des relations œuvres-spectateurs-contextes inédites...

La collection des pocket films comprend des œuvres de Pippo Delbono, Alain Fleischer, Benoît Labourdette...

Programme des films

  • Le monde vu par mes jouets (en cours), Alain Fleischer, 2011.
  • La Paura (extrait), Pippo Delbono, 2009.
  • Ceci n’est pas un film, Pascal Delé, 2005.
  • La Perle (extraits), Marguerite Lantz, 2006.
  • De passage, Caroline Delieutraz, 2007.
  • What’s up Bastard, Morgan Simon, 2010.
  • Incident, Michael Szpakowski, 2009 (Royaume Uni).
  • Etude pour mains 11, Benoît Labourdette, 2010.
  • The champion, Rui Avelans Coelho, 2008 (Portugal).
  • World’s best mum, Camille Hédouin et Jérôme Genevray, 2010.
  • Brother, Kerim Bersaner, 2007 (Pays Bas).

Une production de Mons 2015, capitale européenne de la culture, en partenariat avec le Théâtre National de Bruxelles et le Festival de Liège.


Voir aussi