Ligne droit vers la fin

Ligne droit vers la fin Vidéo en boucle de Benoît Labourdette (5’40s, 2000). Prononcer des mots, c’est tracer sa propre ligne de vie. thumbnail Benoît Labourdette
Vidéo en boucle de Benoît Labourdette (5’40s, 2000).
19 mai 2000. Publié par Benoît Labourdette.

Prononcer des mots, c’est tracer sa propre ligne de vie.

Cette création vidéo est conçue pour être projetée en très grande taille, dans un lieu totalement noir, aux murs noirs, cubique de préférence.
L’image doit prendre toute la hauteur du mur.
Les spectateurs sont debout et peuvent se déplacer.
Le projecteur est placé à peu près à 2 mètres de hauteur, pour que l’ombre des spectateurs se projette dans le tiers inférieur de l’écran.

Téléchargement
En 2000, j’ai conçu une série de 12 films destinés à être diffusés en boucle dans différents dispositifs précis. L’esthétique « 2D » de ces films purement plastiques et infographique est à mettre en relation avec le fait que les écrans de télévision ont à l’époque perdu leur profondeur. Les musiques seules des films sont aussi disponibles.