Accueil > Films > Longs métrages > Triton

Longs métrages

J’ai réalisé six longs métrages. Ce sont des films singuliers, à voir de façon singulière aussi. Ils sont projetés publiquement de temps en temps, dans une dimension de rencontre exceptionnelle, comme l’est celle avec un spectacle vivant. Ils sont visionnables en intégralité ici.
(il manque encore ici les deux premiers, « La tête dans l’eau » - 1995 et « Benoît doit partir » - 1997)

Triton

1er juin 2007

Un film de Benoît Labourdette (2007, 1h04’).

Synopsis

Un homme seul et anonyme parmi les anonymes évoque sa difficulté à vivre en plein jour à l’ombre des heures les plus funestes de l’Histoire contemporaine. Le souvenir ombrageux de la Shoah obscurcit le quotidien où se cherche, désespérément, une légèreté à jamais perdue. A partir d’images et de sons, fragments de foule et de ville récoltés pendant deux ans, l’auteur peuple le grand écran - un format scope solennel - d’une multitude de vignettes passagères sur l’éphémère, propres à traduire la mélancolie. (Forum des images)


Triton


Triton Un film de Benoît Labourdette (2007, 1h04’).

Synopsis

Un homme seul et anonyme parmi les anonymes évoque sa difficulté à vivre en plein jour à l’ombre des heures les plus funestes de l’Histoire contemporaine. Le souvenir ombrageux de la Shoah obscurcit le quotidien où se cherche, désespérément, une légèreté à jamais perdue. A partir d’images et de sons, fragments de foule et de ville récoltés pendant deux ans, l’auteur peuple le grand écran - un format scope solennel - d’une multitude de vignettes passagères sur l’éphémère, propres à traduire la mélancolie. (Forum des images)
thumbnail Benoît Labourdette

Diffusions

- 2008 : Festival de Rio (Brésil)
- 2007 : Festival Pocket Films (Paris) / Festival Pocket Films Japan (Tokyo)