Accueil > Films > La vie des films

La vie des films

 ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Diffusion des films de Benoît Labourdette. Projections, expositions, festivals... à venir et passés. Liste non exhaustive.


Les plus vus

  • La Véranda - Exposition personnelle « Le baiser 1234567 »

    18 juin 2014

    Exposition personnelle d’œuvres vidéo récentes.
    La Véranda, lieu d’exposition pour la jeune création numérique en région Centre (une structure de l’association Plan libre créations), propose une exposition personnelle de mes travaux vidéo récents, les 18 et 19 juin 2014.
    Autour du film « Le baiser 1234567 », Senghte Van Bouapha, le programmateur, a choisi de présenter certaines de mes oeuvres récentes en trois espaces : Impression : projection sur céramique, projet de conversation avec la céramiste Alexandra Tollet. Court métrage : une sélection de six courts métrages (Le baiser 1234567, Clément Thomas (...)

  • Rencontres du cinéma documentaire 2015 : « Parle-moi DEL », création en cours

    14 octobre 2015

    Présentation publique de la démarche de création du film « Parle-moi DEL » (Benoît Labourdette, 2015, 65 minutes), le mercredi 14 octobre 2015 à 16h. Cinéma Le Méliès (12 place Jean Jaurès - 93100 Montreuil). Entrée libre.
    Les Rencontres du cinéma documentaire (du 8 au 16 octobre 2015 - le programme complet est téléchargeable ici), dont la thématique en 2015 est « Les oreilles ont la parole - documentaire, son, écoute », propose de nombreuses séances et rencontres. Des documentaires du patrimoine (c’est le 20e anniversaire des rencontres), la sélection 2015, des films en avant-première, et même un film en train (...)

 

Les derniers publiés

| 1 | 2 |

  • Festival Takavoir

    14 mai 2011

    Le Festival Takavoir, à Niort, est l’un des « bons » festivals de films tournés avec Caméras de poche en France. Pourquoi « bon » ? Car il y a un travail en amont, avec des publics jeunes et scolaires, une inscription de sens dans le tissu professionnel de la région, etc.
    Ce Festival est porté par l’association Hors Champs (Guyome Simmonet et Claire Bastard). En 2011, c’était sa deuxième édition.
    Benoît Labourdette était invité pour : Être membre du jury du Festival. Faire une conférence sur le thème « Le téléphone portable est-il l’avenir du cinéma ? ». Présenter quelques uns de ses films récents. Choix de (...)

  • Café des images : « Travail en cour(T)s », carte blanche à Benoît Labourdette

    16 février 2011

    Films de Benoît Labourdette et résultats d’un workshop animé à l’ESAM de Caen.
    Au Café des images (Hérouville Saint-Clair - direction Geneviève Troussier, initiative animée par Françoise Pouchin), des rendez-vous réguliers autour des enjeux des films tournés avec téléphone portable sont pris.
    Ce 4è rendez-vous est en deux moments : Présentation de films réalisés par des étudiants de l’École supérieure d’arts et médias de Caen - Cherbourg (ESAM) lors d’un atelier animé par Benoît Labourdette en octobre 2010, et de films qu’ils ont fait ensuite. Projection de courts métrages de Benoît Labourdette et carte blanche. (...)

  • Illegal Cinema (Les laboratoires d’Aubervilliers)

    26 janvier 2011

    Projection de mon film Fatigue à Illegal cinema est une initiative originale née à Belgrade en 2007, et reprise aux Laboratoires d’Aubervilliers.
    Note d’intention d’Illegal cinema :
    illegal_cinema est un rendez-vous hebdomadaire lors duquel des spectateurs montrent à d’autres spectateurs des films qui les touchent, pour en discuter ensemble. Chacun(e) peut proposer une séance, en inscrivant le film choisi dans une problématique qui sera débattue après la projection. Rendre poreuses les frontières entre « programmateur/trice » et « public » : tel est l’enjeu du projet. Tout type de film peut faire (...)

  • Rencontres numériques de Mons

    22 novembre 2010

    Conférence et projection de films sur la question de l’audiovisuel et du téléphone portable, par Benoît Labourdette.
    En partenariat avec Le Fresnoy Studio national, Benoît Labourdette était invité à présenter un programme de courts métrages tournés avec téléphone portable lors de cette journée de rencontres professionnelles autour des enjeux du numérique.
    Après une introduction générale d’Edwy Plenel sur les enjeux politiques des médias numériques, Benoît Labourdette a présenté les enjeux de société profonds liés aux nouvelles pratiques de création et de diffusion audiovisuelles.
    Puis, il a proposé un (...)

  • 3e Festival du film court de Castres : film participatif

    22 avril 2009

    Journée d’étude, lors de laquelle j’ai présenté la première version du film Les acteurs inconscients. Projection participative.
    Un film participatif La proposition que j’ai faite aux personnes présentes était, après la diffusion du film, d’aller filmer, avec le même téléphone, ou leur propre téléphone, des fins alternatives pour le film. Le 31e plan séquence du film.
    Plusieurs groupes se sont formés, et ont produit des objets audiovisuels. Les fins alternatives sont les vidéos qui se trouvent ici en dessous du film.
    Théorie de la participation Ma réflexion est que, lorsqu’on propose à des personnes un « (...)

  • « Les acteurs inconscients » en compétition à VIDEOFORMES, du 12 au 29 mars 2009

    29 janvier 2009

    VIDEOFORMES est l’autre Festival de Clermont-Ferrand, consacré depuis plus de 20 ans aux innovations audiovisuelles.
    Pour sa 24è édition, la « Manifestation internationale art vidéo et cultures numérique » a choisi d’intégrer à la compétition « Les acteurs inconscients » (63 minutes - 2006-2008), réalisé par Benoît Labourdette. Visitez le site internet : VIDEOFORMES Téléchargez le flyer 2009 :

  • « Triton » en projection au Centre Pompidou, samedi 9 juin 2007

    9 juin 2007

    Projection, dans le cadre du Festival Pocket Films, de Triton, long métrage expérimental réalisé par Benoît Labourdette avec des téléphones.
    Samedi 9 juin 2007, 14h, Cinéma 2. Entrée libre.
    Durée du film : 1h04
    Synopsis : Un homme seul et anonyme parmi les anonymes évoque sa difficulté à vivre en plein jour à l’ombre des heures les plus funestes de l’Histoire contemporaine. Le souvenir ombrageux de la Shoah obscurcit le quotidien où se cherche, désespérément, une légèreté à jamais perdue. À partir d’images et de sons, fragments de foule et de ville récoltés pendant deux ans, l’auteur peuple le grand écran – (...)

  • Festival cinéma différent : Projection de « La tête dans l’eau », premier long-métrage de Benoît Labourdette

    18 décembre 2005

    Le 18 décembre 2005, de 14h à minuit, au cinéma La Clef à Paris (21 rue de la Clef 75005 Paris), projection de films en super 8, dont « La tête dans l’eau » (1995, 70 minutes, Prix du public Festival de Châteauroux 95, Sélection Festival du Nouveau Cinéma de Pesaro 95), le premier long-métrage de Benoît Labourdette, tourné en Super 8 Kodachrome 40 et post-produit en 16mm.

| 1 | 2 |