Le lit

Le lit Un film de Benoît Labourdette (2’53s, 2016). Comment un amour passé se dissout dans les amours présentes. thumbnail Benoît Labourdette
Depuis 2009, dans le cadre des ateliers de réalisation de films et des workshops que j’anime, je propose, entre autres, le travail suivant : filmer à travers une fenêtre, et raconter un souvenir, en plan-séquence. Beaucoup de films, très beaux, très forts, ont été ainsi réalisés. De temps en temps, dans le cadre des ces ateliers, les participants me demandent, à moi aussi, de faire « l’exercice ». Je ne peux m’y soustraire. Voici donc mes « fenêtres ».