Démontage du campement de réfugiés de la gare d’Austerlitz

Démontage du campement de réfugiés de la gare d’Austeritz Reliefs et traces d’une présence humaine. Inscrire la mémoire des lieux. Un film de Benoît Labourdette (4’39s, 2015). thumbnail Benoît Labourdette
19 septembre 2015. Publié par Benoît Labourdette.

Reliefs et traces d’une présence humaine. Inscrire la mémoire des lieux.

Un film de Benoît Labourdette (4’39s, 2015).

Tourné à Paris, Gare d’Austerlitz.