Tour Eiffel

Tour Eiffel Vidéo en boucle de Benoît Labourdette (1’10, 2013). La Tour Eiffel, monument visible s’il en est, si elle se soustrait visuellement à elle-même, devient invisible, à part si celui qui la regarde fait de petits mouvements de tête, qui font apparaître fugitivement sa silhouette. thumbnail Benoît Labourdette
26 juin 2013. Publié par Benoît Labourdette.

Vidéo en boucle de Benoît Labourdette (1’10, 2013).

La Tour Eiffel, monument visible s’il en est, si elle se soustrait visuellement à elle-même, devient invisible, à part si celui qui la regarde fait de petits mouvements de tête, qui font apparaître fugitivement sa silhouette.

Téléchargement

Projet d’installation vidéo. Ces vidéos d’une minute sont destinées à être diffusées en boucle sur des surfaces noires. Un travail sur la sensation du paysage, le projet de transmettre une impression immédiate. Comme un mixage entre des vues Lumière et des toiles impressionnistes... faites de pixels. Quatre couches d’image, dont les pixels se soustraient les uns aux autres, produisent une image principalement noire, dont les objets et les corps se révèlent lorsqu’ils se décalent les uns par rapport aux autres : c’est le temps qui fabrique l’image.