Documentaires

Qu’est-ce qu’un « documentaire » ? Un regard singulier sur le monde, sur la réalité. Tout film, toute œuvre, au fond, propose une vision du monde, que cela soit par le truchement de la fiction ou pas. D’ailleurs, certains documentaires intègrent de la fiction, et inversement. Alors pourquoi différencier ces deux formes de cinéma ? Peut-être tout simplement pour préciser au spectateur ce qu’il doit attendre de prime abord du film : la proposition de vivre avant tout un rêve dans un imaginaire, ou la proposition de découvrir des pans du monde inconnus, car révélés par un regard unique.

Dans la série « Polyamour ». Un film de Benoît Labourdette (2’20s, 2019).

Le trouble, le désordre intérieur provoqués par la séparation amoureuse ne sont aucunement amenuisés par les amours plurielles...

Dans la série « Polyamour ». Un film de Benoît Labourdette (4’08s, 2019).

En 1816, Charles Fourier, dans son texte « Le nouveau monde amoureux », apporte la preuve scientifique que le couple, seule forme d’amour légitimée par la société occidentale, mène forcément à des situations d’égoïsme, de mensonge et de trahison, qui sont (...)

Un film de Benoît Labourdette (sur un texte d’Émilie Lamotte, 3’43s, 2019).

Les principes éducatifs les plus efficaces ne sont pas ceux que l’on croit. Découverte de la pensée cinglante et riche d’Émilie Lamotte. Émilie Lamotte Émilie Lamotte était une jeune pédagogue au début du vingtième Siècle. Elle est méconnue, et pourtant (...)

Dans la série « Polyamour ». Un film de Benoît Labourdette (2’04s, 2019).

Comment transformer la jalousie la plus profonde en l’amour le plus investi ?

Dans la série « Polyamour ». Un film de Benoît Labourdette (1’38s, 2019).

Plusieurs amoureux ou amoureuses ? Comment gérer le planning ?

Dans la série « Polyamour ». Un film de Benoît Labourdette (2’00s, 2019).

Comment une déception amoureuse amène à plus d’amour encore.

Un film de Benoît Labourdette (3’06s, 2019).

Dans la cité des Navigateurs à Choisy-le-Roi, depuis 40 ans, un groupe de religieuses, « Les petites soeurs de l’Assomption », partage la vie des habitants.

Un film de Benoît Labourdette (1’57s, 2019).

Diffraction de la vision, relation aux astres, entrer dans l’esprit de Léonard de Vinci.

Un film de Benoît Labourdette (3’52s, 2018). Basé sur un entretien d’Yves Bonnefoy avec Auxilio Alcantar.

À la question « Qu’est-ce que la poésie ? », le poète Yves Bonnefoy fait une réponse qui touche à l’essentiel, en termes de philosophie.

Un film de Benoît Labourdette (4’19s, 2018).

« Je suis tout à fait convaincu que n’importe qui, sans aucune connaissance ni habiletés spéciales, sans surtout qu’il ait du tout à regarder à je ne sais quelles prétendues dispositions natives, peut s’adonner à l’art avec toutes chances de réussite. » (...)

Un film co-réalisé par Alain Fleischer et Benoît Labourdette (18’01s, 2016). Musique : Benoît Labourdette.

Un drone volète dans le Musée Picasso juste avant sa réouverture en 2014. Une visite insolite dans un lieu tel qu’on ne le verra jamais plus. Et Picasso prend la parole...

Un film de Benoît Labourdette (12’43s, 2017). Texte et photographies de Myriam Drosne.

Balade binoculaire à 360° dans la mémoire d’un projet de photographies d’un chantier.

Un film de Benoît Labourdette (2’44s, 2016).

Une visite en plan-séquence de l’intérieur de la basilique La Sagrada Família, de l’architecte Antoni Gaudí à Barcelone.

Un film de Benoît Labourdette (8’34s, 2016).

Documentaire sur l’exposition de peinture « Le fil » de Benoît Labourdette, Paris, octobre 2016.

Un film de Benoît Labourdette (7’42s, 2016).

Documentaire sur l’exposition de photographies « Solitaires des rues » de Benloÿ, à la Chapelle des Jésuites, Chaumont.

Un film de Benoît Labourdette (3’47s, 2016). Produit par Arcadi Île-de-France.

Documentaire sur l’exposition « Prosopopées, quand les objets prennent vie ». Le regard d’une machine, le drone, sur des objets doués d’autonomie.

Un film de Benoît Labourdette (3’39s, 2015).

Des sculptures faites par des artistes de tous les pays, en relation les unes avec les autres, dans la nature ensoleillée du Burkina Faso (parc de Laongo). Documentaire.

Un film de Benoît Labourdette (9’54s, 2014).

Un mystère de l’acte de peindre, dévoilé avec Richard Texier.

Un film de Richard Texier et Benoît Labourdette (8’51s, 2014).

Filmer la peinture de Richard Texier avec un drone...

Un documentaire court de Benoît Labourdette (4’36s, 2011).

Le hasard du monde m’amène à croiser une sculpture de Richard Texier dans le port de la Rochelle, au mois de juillet 2011. S’ensuit une correspondance, écrite puis filmée.

Un film de Martine Stora et Benoît Labourdette (32’28s, 1995).

Rencontre avec André Malartre. A la découverte d’un inventeur de théâtre.