Accueil > Films > Courts métrages > Chaises

Courts métrages

Je réalise des courts métrages comme un peintre fait des tableaux, dans une démarche généralement individuelle, loin des pratiques académiques de fabrication du cinéma. Certains films sont réalisés de façon très spontanée, d’autres peuvent prendre des années à mûrir. J’explore la rencontre entre l’image et le monde. Je vous propose des expériences de cinéma, qui bien souvent racontent aussi des histoires...

Chaises

23 novembre 2012

Un film de Benoît Labourdette (3’26, 2012). Improvisation musicale d’Olivier Mellano.

On s’est tous assis sur des chaises, dans des salles de classe. Que nous font ces chaises ? Que nous donnent-elles ? Comment nous accueillent-elles ? Peut-on les regarder autrement que dans leur vision utilitaire ? D’ailleurs, ne sont-elles qu’utilitaires ? Ne transmettent-elles pas, par leur design, leur couleur, leur agencement, quelque chose d’une représentation du monde ? N’impliquent-elles pas quelque chose de notre relation les uns aux autres ?

Ce sont des chaises, mais c’est surtout, une chaise, une seule chaise, celle sur laquelle nous sommes assis. Un objet, en réalité de la plus haute importance pour nos activités.

Ce film est une tentative de saisir le regard intérieur, physique, que l’on pourrait produire sur les chaises qui nous entourent... cela peut sembler banal de prime abord. Mais, c’est justement partir de cette banalité, pour y creuser quelque chose, pour chercher à en toucher la profondeur, qui me semble intéressant, important.

En réalité, depuis des années j’ai ce projet, et j’en ai souvent, très souvent même, parlé : faire un film sur une chaise. Une simple chaise, sans rien d’autre. Ce film se préparait donc de très longue date. Le voici.


Chaises


Chaises Un film de Benoît Labourdette (3’26, 2012). Improvisation musicale d’Olivier Mellano. On s’est tous assis sur des chaises, dans des salles de classe. Que nous font ces chaises ? Que nous donnent-elles ? Comment nous accueillent-elles ? Peut-on les regarder autrement que dans leur vision utilitaire ? D’ailleurs, ne sont-elles qu’utilitaires ? Ne transmettent-elles pas, par leur design, leur couleur, leur agencement, quelque chose d’une représentation du monde ? N’impliquent-elles pas quelque chose de notre relation les uns aux autres ? Ce sont des chaises, mais c’est surtout, une chaise, une seule chaise, celle sur laquelle nous sommes assis. Un objet, en réalité de la plus haute importance pour nos activités. Ce film est une tentative de saisir le regard intérieur, physique, que l’on pourrait produire sur les chaises qui nous entourent... cela peut sembler banal de prime abord. Mais, c’est justement partir de cette banalité, pour y creuser quelque chose, pour chercher à en toucher la profondeur, qui me semble intéressant, important. En réalité, depuis des années j’ai ce projet, et j’en ai souvent, très souvent même, parlé : faire un film sur une chaise. Une simple chaise, sans rien d’autre. Ce film se préparait donc de très longue date. Le voici. thumbnail Benoît Labourdette