Accueil > Films > Courts métrages > Accident grave voyageur

Courts métrages

Je réalise des courts métrages comme un peintre fait des tableaux, dans une démarche généralement individuelle, loin des pratiques académiques de fabrication du cinéma. Certains films sont réalisés de façon très spontanée, d’autres peuvent prendre des années à mûrir. J’explore la rencontre entre l’image et le monde. Je vous propose des expériences de cinéma, qui bien souvent racontent aussi des histoires...

Accident grave voyageur

1er juillet 2005

En 2005, les caméras apparaissent dans les téléphones, et invitent à filmer le quotidien. Un des premiers films tournés au téléphone portable.

Un film de Benoît Labourdette (2’43s, 2005).


Accident grave voyageur


Accident grave voyageur En 2005, les caméras apparaissent dans les téléphones, et invitent à filmer le quotidien. Un des premiers films tournés au téléphone portable. Un film de Benoît Labourdette (2’43s, 2005). thumbnail Benoît Labourdette

Texte écrit en 2005

Un film en « tourné-monté » dans le métro. Des impressions, des fractions de réel qui s’égrenent lors d’un petit voyage. Le futile et le grave à la fois. Certains téléphones permettent de « tourner-monter », c’est à dire coller automatiquement les petits bouts de film, comme cela se faisait beaucoup en Super 8. Un film qui porte beaucoup de traces de ce nouvel outil primitif de prise de vue qu’est le téléphone.