Cinq pains d’explosif découverts au Printemps Haussmann

Cinq pains d’explosif découverts au Printemps Haussmann Un film de Benoît Labourdette (2’26s, 2008). Notre réel est formé de la combinaison de notre expérience quotidienne, nos pas en sont, et de la réception de ces informations. thumbnail Benoît Labourdette
17 décembre 2008. Publié par Leny Müh.

Notre réel est formé de la combinaison de notre expérience quotidienne, nos pas en sont, et de la réception de ces informations.

Le texte est composé à partir de ces extraits :

Ce magasin se situait dans l’un des endroits les plus sécurisés de Paris. Le périmètre de sécurité dressé autour du Printemps Haussmann a été levé et la circulation rétablie. La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie de l’enquête ainsi que la brigade criminelle. Mais seuls cinq engins ont effectivement été découverts. Des sources policières faisaient état de 25 pains recherchés. La revendication signalait que « plusieurs bombes » avaient été déposées « dans le magasin Printemps Hommes Haussmann », au « 3e étage dans les toilettes ». Les policiers se sont rendus dans le magasin vers 10h30 - 11 heures pour une simple vérification et sont tombés sur les engins. La découverte d’explosifs au cœur de Paris est à mettre en parallèle avec un autre incident. « Les éléments de revendication ne correspondent pas aux revendications habituelles des groupes islamistes ». « Les services antiterroristes pensent qu’il s’agit plutôt d’un avertissement car tout était indiqué pour retrouver les explosifs ». Le seul indice dont disposent pour l’instant les enquêteurs est la lettre de revendication envoyée par le groupe à l’AFP. « En ce moment, les investigations se poursuivent pour déterminer qui est à l’origine du dépôt de ces explosifs ». Même si les engins explosifs, des « bâtons de dynamite entourés d’un cordon » retrouvés dans les toilettes du grand magasin, selon le ministère de l’intérieur, ne pouvaient exploser en l’état.

Diffusions

Dans quel réel se trouve-t-on ? Entre le réel du quotidien vécu et les informations données par les médias qui décrivent aussi un réel distant, des entrechoquements se font, qui produisent notre réalité. Des films qui travaillent sur la façon dont ces deux réels s’entrechoquent. Comment ? En inversent le cours du temps, comme le fait l’historien, pour tenter de dévoiler la causalité, mais surtout trouver la complexité, au delà de l’apparente objectivité de toutes (...)