Accueil > Actions culturelles et pédagogiques > Ateliers Pocket Films > LPMA (universités Paris 6 & 7) : réalisation d’un film collectif

Ateliers Pocket Films

J’ai développé des concepts d’ateliers de réalisation de films avec caméras de poche à destination de tous publics, y compris des adolescents. Très efficaces, créatifs, valorisants pour les jeunes, donc constructifs, tout en étant très ludiques. C’est une pratique que je fais évoluer au fur et à mesure de l’avancée des technologies, de leurs usages et de leurs problématiques, et que je transmets lors de formations professionnelles.

J’ai animé, depuis 2006, des dizaines d’ateliers de réalisation dans le concept « Pocket Films ». Seulement quelques exemples récents sont présentés ici.

LPMA (universités Paris 6 & 7) : réalisation d’un film collectif

22 septembre 2015

Réalisation d’un film collectif par des chercheurs en mathématiques.

Le Laboratoire de Probabilités et Modèles Aléatoires (LPMA) des Universités Paris 6 et 7 m’a invité pour animer dans un sens cinématographique la conférence de rentrée du laboratoire, qui est depuis 12 ans un moment scientifique et culturel, organisé par Sonia Fourati.

Programme

Il y eut une conférence de Bernard Bru, mathématicien, « Histoire(s) de probas, chapitre 2 ». Puis j’ai proposé un atelier de réalisation d’un film collectif, qui serait la trace filmique subjective de ce moment unique.

Texte de présentation

Réalisation d’un film collectif avec caméras de poche.

Armés de feutres, de feuilles de papier, de caméras, de cerveaux, d’yeux, d’oreilles, nous créerons un film ensemble aidés par notre invité cinéaste.

Concept de l’atelier de réalisation

Chacune des personnes présentes a pris un feutre et une grande feuille de papier, a dessiné un schéma qui représentait sa perception de la conférence. Puis la caméra circulait de main en main, pour un tournage en plan séquence, chacun filmant son dessin et prononçant, en direct, une ou deux phrases, qui allaient « donner vie » au dessin, comme en un vaste cadavre exquis cinématographique.

Résultat

Une partie du travail a consisté à donner confiance à chacun. Puis le tournage s’est passé dans une très intense concentration, et le visionnage du film, dans la salle noire, était un moment important. Ensuite, j’ai mis le film en téléchargement libre pour les participants, qui ont pu le partager à leur guise sur les réseaux sociaux.

Voici le film :


« Bernard Bru : chapitre 2 » (film collectif)


« Bernard Bru : chapitre 2 » (film collectif) Réalisation d’un film collectif par des chercheurs en mathématiques. Le Laboratoire de Probabilités et Modèles Aléatoires (LPMA) des Universités Paris 6 et 7 m’a invité pour animer dans un sens cinématographique la conférence de rentrée du laboratoire, qui est depuis 12 ans un moment scientifique et culturel, organisé par Sonia Fourati.

Programme

Il y eut une conférence de Bernard Bru, mathématicien, « Histoire(s) de probas, chapitre 2 ». Puis j’ai proposé un atelier de réalisation d’un film collectif, qui serait la trace filmique subjective de ce moment unique.

Texte de présentation

Réalisation d’un film collectif avec caméras de poche. Armés de feutres, de feuilles de papier, de caméras, de cerveaux, d’yeux, d’oreilles, nous créerons un film ensemble aidés par notre invité cinéaste.

Concept de l’atelier de réalisation

Chacune des personnes présentes a pris un feutre et une grande feuille de papier, a dessiné un schéma qui représentait sa perception de la conférence. Puis la caméra circulait de main en main, pour un tournage en plan séquence, chacun filmant son dessin et prononçant, en direct, une ou deux phrases, qui allaient « donner vie » au dessin, comme en un vaste cadavre exquis cinématographique.

Résultat

Une partie du travail a consisté à donner confiance à chacun. Puis le tournage s’est passé dans une très intense concentration, et le visionnage du film, dans la salle noire, était un moment important. Ensuite, j’ai mis le film en téléchargement libre pour les participants, qui ont pu le partager à leur guise sur les réseaux sociaux. Voici le film :
thumbnail Benoît Labourdette

Portfolio